Programme colloque travail forcé/ contrainte au travail, juin 2015

Histoire Eco

Association Française d’Histoire Économique (AFHE).

Dans le cadre du projet :

Travail libre/travail forcé

Financé par Paris Nouveau Mundi http://www.hesam.eu/blog/category/recherche/programme-next/

Coordinateur : Alessandro Stanziani (EHESS)

Travail libre/Travail forcé : contraintes locales et dynamiques globales. Afrique, Europe, Asie, du xvie siècle À nos jours

Les tensions entre travail libre et travail forcé ne peuvent se résumer aux passages canoniques du féodalisme au capitalisme en Europe, de l’esclavage à la liberté dans l’espace Atlantique. Au contraire, ces tensions concernent toutes les régions du monde sur la très longue durée, bien avant l’expansion européenne et au-delà des changements institutionnels tels que la Révolution française ou le mouvement abolitionniste. En témoignent les millions de personnes – hommes, femmes, enfants – en état d’esclavage ou de dépendance absolue de nos jours, de l’Afrique, à l’Inde, à l’Asie du Sud-Est et à la Chine, sans oublier l’Amérique latine et, bien entendu, les travailleurs au noir et les immigrés clandestins en Europe et aux USA. Ce colloque se propose de rendre compte des relations entre coercition et travail sur la longue durée, du xvie siècle jusqu’à nos jours, sur des espaces multiples et hiérarchisés en Afrique, en Asie et en Europe.

Free/unfree labor:

local constraints and global dynamics. Africa, Europe, Asia, 16th century to present days

Tensions between free and unfree labor cannot be resumed to the classical passages from feudalism to capitalism in Europe, from slavery to freedom across the Atlantic. To the contrary, these tensions concern all the world regions and on the very longue durée, well before the European expansion and well after the French revolution and the abolitionist movement. Millions of bonded people in Africa, India, South-East Asia and China, not to forget Latin America and the “West” itself testify to this persistence.

This workshop aims at discussing the tensions between labor and coercion since the 16th century to present days in multiple, hierarchical spaces over Africa, Asia, the Americas and Europe. Scholars from different fields –historians, economists, sociologists-, NGOs and ILO representatives will take part to the discussions.

8-9-10 JUIN 2015

8 & 9 juin : Salle Claude Levi-Strauss (N°3)
College de France, 52, rue du Cardinal Lemoine (Paris 5e – Métro : Cardinal Lemoine)

10 JUIN : Salle denys lombard
EHESS, 96, boulevard raspail (Paris 6e – Métro : St Placide ou Notre Dame des Champs)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

8 Juin – 9:30-13:00

· Anne Conchon [Paris
1] : La corvée au xviiie siècle : les formes de dépendance à l’œuvre dans la contrainte de travail.
Corvée in 18th century France: forms of dependance and labor constraints.

· Philippe Minard [Paris
8-EHESS] : Relation salariale et subordination : le régime britannique Master & Servant (xviie-xixe siècles).
Wage relationships and subordination : the Master and Servant regime in Britain (17th-19th centuries)

· Alessandro Stanziani [CNRS-EHESS (CRH)] : Recrutement forcé des marins, France-Angleterre-Océan indien, xviiie-xixe siècles.
Force recruitment of seamen, France-Britain-Indian Ocean, 18th-19th centuries

· Jérôme Bourdieu [INRA-EHESS-PSE] et Lionel Kesztenbaum [INED-PSE] : Dépendance au travail et développement du salariat durant la révolution industrielle.
Control of the workforce and the rise of wage-earners during the industrial revolution.

8 juin – 14:00 -17:30

· Thomas Vernet [Paris 1] : Esclaves et clients. Formes de la dépendance, mobilités et traites dans le monde swahili, 1500-1820.
Slaves and clients. Dependence, mobility and the slave trade in the Swahili world, 1500-1820

· Catarina Madeira Santos [EHESS] : Le pawnship en Angola. Une approche de longue durée.
Pawnship in Angola: a long-term approach.

· Richard Roberts [Stanford
University] : Changement économique et mobilisation du travail après l’abolition de l’esclavage au Soudan français, 1890-1930.
Economic Change and Labor Mobilization in the Aftermath of the End of Slavery in the French Soudan, 1890-1930.

· Babacar Fall [Université
de
Dakar] : Premiers grands travaux coloniaux et main-d’œuvre au Sénégal. Étude de cas : Le port de Dakar et le chemin de fer Dakar-Saint-Louis (1855 – 1885).
First colonial works and labor force in Senegal. Case study: the Dakar port and the railway Dakar-Saint-Louis, 1855-1885.

9 juin­ – 9:30-13:00

· Céline Flory [CNRS] : Mondes américains, « Recapturés », « rachetés », « engagés » : abolitions et « nouveaux » travailleurs africains en colonies.
Re-captured, “rachetés”, indentured: abolition and new African workers in the French colonies.

· Hideaki Suzuki [School of
Global
Humanities and Social Sciences, Nagasaki University] Les logiques de la dépendance et de la protection dans le golfe Persique au début du xxe siècle.
Logics of bonding and protection in the early twentieth century Persian Gulf, early 20th Century.

· Kudakwashe Manganga [Department of History,
University of Zimbabwe] : Debt and Bondage in Colonial Zimbabwe: the Role of the Rural White Petite Bourgeoisie and the Credit System (Chimbazo).
Dette et dépendance dans le Zimbabwe colonial: le rôle de la petite bourgeoise blanche rurale and le système de crédit (Chimbazo).

· Andreas Eckert [Humboldt
University] : Travail forcé et décolonisation en Afrique.
Forced labor and decolonization in Africa.

9 juin – 14:00-17:30

· Denis Cogneau [PSE-IRD] : L’économie politique de la conscription militaire en Afrique coloniale française.
The political economy of military conscription in French colonial Africa.

· Eveline Baumann [UMR 245
CESSMA (Université Paris Diderot – INALCO – IRD)] : De la normalité du travail vulnérable au Sénégal.
The normality of vulnerable work in Senegal.

· Karin Marazyan [Paris 1] : Child fostering in Senegal.
Le placement des enfants au Sénégal.

· Yuka Tomomatsu [Tokyo University] : Meaning of labour: contextualizing savanna household economy in northern Ghana.
La signification du travail : contextualisation de l’économie du ménage dans la savane du Ghana du Nord.

10 juin ­– 9:30-13:00

· Isabelle Guérin [IRD-Cessma
and
French Institute of Pondicherry] : Le travail non libre à l’ère de la financiarisation.
Unfree labor in the financial era.

· Smita Premchander [Sampark, Bangalore] : Contracting and sub-contracting: how markets work to perpetuate indebtedness and bondage.
Contrat et sous-contrat : comment les marches pérennisent la dette et la dépendance.

· Harsh Mander : Youth, Jobs and Dreams in contemporary India.
Jeunes, travail et rêves dans l’Inde contemporaines.

· Coen Kompier [ILO, Delhi] : Stubborn Debts and State Complicity. Bonded Labour in the Indian Ocean Rim for the past 15 Years.
Persistance de la dette et complicités étatiques. Le travail forcé sur les rives de l’océan indien au cours des quinze dernières années.

10 juin – 14:00- 17:30

· Thomas Cayet [EHESS] : Le « travail forcé » à l’Organisation Internationale du Travail, une vision « en creux » d’un idéal de modernisation ?
Forced labor at the ILO, a vision of an ideal of modernization?

· Laura De Lisi [EHESS] : Le travail des enfants en Côte d’Ivoire (1980-2000) : de fortes interactions avec le travail des femmes.
Child labor in Ivory Coast (1980-2000): strong interaction with women labor.

· Michealle Decoeck [ILO, Genève] : Forced labour today: the challenges of implementing solid research and data collection.
Le travail force aujourd’hui : les défis de la mise en place de recherches solides et de la collecte de données.

· Table rondeautour de Prabhu Mohapatra (Delhi University), Richard Roberts (Stanford) et Coen Kompier (ILO)